Edito

Vous avez dit Bigard ?

Depuis cinq ans, les producteurs de viande ont la tête tenue juste à la surface de l’eau, avec même quelques périodes d’apnée à répétition. Sans revenu, beaucoup ont quitté la scène. Les autres, endettés, acculés, ont fini par renoncer ou perdre l’envie pourtant légitime de se révolter.

Le coupable, Bigard, géant contrôlant 90% de la transformation de viande en France, imposant un règne sans partage avec comme résultat la multiplication par trois de ses bénéfices en cinq ans. Dans le même temps, il a créé une sous-production de viande en France, pourtant premier pays exportateur de viande.

Le ministre de l’Agriculture, face à cette situation de quasi-monopole et devant la situation désespérée des éleveurs, a décidé de réagir en proposant de créer un GIE d’exportation. Le but, contourner le groupe Bigard pour répondre à la demande des pays du Maghreb, de la Turquie et de la Russie, et ainsi améliorer le revenu des éleveurs.

Le plus surprenant de l’histoire est que certains représentants de la profession agricole, par la voix de Coop de France, s’opposent à cette démarche. Vous avez dit bizarre ? Eh bien pas moi ! Cela me rappelle la crise du lait de 2009 où une partie de la profession avait également préféré soutenir les transformateurs plutôt que les éleveurs. 

Nous vivons le même scénario : d'un côté, les bénéfices énormes et affichés de certaines entreprises et de l'autre, les éleveurs en grande difficulté. Que faut-il donc faire pour que nos responsables défendent enfin leur profession, leurs collègues ? Pourquoi soutenir des outils qui ne font qu’engranger, amplifier leurs propres bénéfices sans partage avec les éleveurs et les consommateurs ?

Merci, Monsieur le Ministre, d’avoir dénoncé ces professionnels qui ne cessent de quémander des aides auprès de l’État, jouent le populisme sur le terrain (je reprends vos propos) et qui, de l’autre côté, refusent de se battre afin d’obtenir des prix rémunérateurs pour soutenir les éleveurs.

 

Imprimer

Michel Legrand - Président de la Chambre d'agriculture du Calvados
10/10/2011



POUR EN SAVOIR +

La Chambre d'agriculture du Calvados vous accueille du lundi au vendredi,
de 8h15 à 12h15 et de 13h30 à 17h15.

En région, du lundi au vendredi,
de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h00.

Toutes les coordonnées

Changement d'adresse...


Nouvelle adresse du siège de la
Chambre d'agriculture du Calvados, depuis le 1er septembre 2014, :

Chambre d'agriculture du Calvados
6 avenue de Dubna - CS 90218
14209 Hérouville Saint Clair cedex

Solutions

Un guide pour développer vos projets collectifs

Magasins collectifs de producteurs fermiers, drives fermiers, ateliers collectifs de transformation, marchés de producteurs de pays (MPP) : nos conseillers vous accompagnent.

suite

Projet batiment - Spécial hébergement touristique

Elaborez votre projet de gîte rural ou de chambre d'hôtes sur mesure

suite

Accompagnement de votre projet de vente directe ou d'agritourisme

Réussissez votre projet de vente directe ou d'agritourisme

suite

Manger Local en Restauration Collective

Si vous êtes intéressé par l’approvisionnement de la restauration collective et notamment les restaurants scolaires du territoire, Faîtes vous connaître !

suite

Les formations proposées par la Chambre d'Agriculture sont en ligne

Retrouvez l'ensemble de l'offre à destination des agriculteurs, des salariés agricoles et des acteurs du tourisme rural. Vous pourrez en quelques clics vous inscrire aux sessions de votre choix.

suite

Devenez fournisseur de la restauration collective !

Cantines, restaurants d’entreprise, le marché de la restauration collective vous intéresse ? Inscrivez-vous gratuitement et dès à présent sur le nouveau Portail de l'offre alimentaire de Normandie.

suite

RENDEZ-vous

06/11/2014
Ecophyto : manifestations du groupe "Bonnes pratiques agricoles" 06/11/2014 : Séminaire : mobilisation régionale en faveur de l’agroécologie à YVETOT (76).

suite

28/11/2014
Marchés des Producteurs de Pays de Normandie Dans des cadres chaleureux et conviviaux, laissez-vous surprendre par la diversité des productions locales, de leurs saveurs et typicités.

suite

Repères

J’organise ma diversification

18/08/2014
Le système « exploitation agricole », où interagissent la technique, l’humain et les ressources est, par définition, complexe. Les circuits courts - en ajoutant des activités telles que la vente, la transformation, l’accueil - complexifient ce système et donc le travail. Se lancer dans la vente directe ou les circuits courts ça ne s’improvise donc pas. Avant tout projet de diversification, il faut se poser les bonnes questions.
Madeline NICOLAS – CA76 - réseau Organisation du Travail des Chambres d’agriculture de Normandie

suite

L’année agricole 2012 dans le Calvados

30/07/2013
La hausse des prix agricoles se poursuit en 2012 pour les grandes cultures. Face à une moindre disponibilité, le prix de la viande bovine augmente, mais la conjoncture laitière se retourne en milieu d’année. Côté charges, les prix des aliments, des engrais et des carburants connaissent une nouvelle augmentation. Le revenu augmente de 6 % globalement, mais évolue de manière très diverse selon les systèmes.

suite

Servir des repas, un point sur les formalités

13/06/2014
Les activités de restauration sont concernées par 2 nouveautés réglementaires.
Réseau Agritourisme des Chambre d'agriculture de Normandie

suite